La Bataille de Lorraine

de septembre 1944 à mars 1945

Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre - Winston Churchill

 

La Bataille de Lorraine est une des batailles les plus méconnues de la Seconde Guerre Mondiale. Pourtant elle est l’une des plus importantes et des plus meurtrières…

Eminuit autem inter humilia supergressa iam impotentia fines mediocrium delictorum nefanda Clematii cuiusdam Alexandrini nobilis mors repentina; cuius socrus cum misceri sibi generum, flagrans eius amore, non impetraret, ut ferebatur, per palatii pseudothyrum introducta, oblato pretioso reginae monili id adsecuta est, ut ad Honoratum tum comitem orientis formula missa letali omnino scelere nullo contactus idem Clematius nec hiscere nec loqui permissus occideretur.




 

2e Division Blindée - Libération d'Hablainville

 

Blason d'HablainvilleDébut  octobre  1944, je  rejoins  la  3e Cie  avec  mon  ami  le  Sous-lieutenant Bénard, blessé à Paris et que j'ai retrouvé à l'hôpital du Val de grâce après avoir faussé compagnie aux autorités médicales à l'hôpital militaire de Cherbourg, j'avais été blessé le 13 août 1944 en forêt d'Ecouves en Normandie.

Bénard et moi, avant de rejoindre la Compagnie nous arrêtons au cantonnement de la 4e Compagnie commandée par le Lieutenant De Gavardie qui, pendant plus de deux années, s'est trouvé à nos côtés à l'escadron. Ce sera la dernière fois que je le verrai, il sera tué le 31 octobre 1944 lors de l'opération sur Baccarat. Le même jour où je serai blessé à nouveau, mais n'anticipons pas.

 

Lire la suite...

Souscription pour le monument du sergent Sadowski

Article de septembre 1997

 

Article de presse

Pendant l'exposition sur la libération du Lunévillois, une urne, installée à l'entrée de la salle Erckmann, attire l'oeil du visiteur. Les organisateurs ont voulu rendre hommage au sergent Sadowski, tué à Valhey le 14 septembre 1944, en voulant sauver son camarade blessé dans son char. grâce à l'argent récolté, une plaque "Reconnaissance pour acte de bravoure" devrait être accrochée sur un mur du village. Un autre projet trotte également dans la tête de Philippe Sugg. En effet, il vient de découvrir que le Lieutenant-colonel William A. Bailey, commandant le 704e Tank Destroyer, avait été tué par un obus de mortier allemand, rue de Viller, lors des combats du 18 septembre. Une plaque en son souvenir devrait aussi voir le jour.

 

Ne tirez pas sur l'ambulance !

Article de septembre 1997

Article de presseParmi les collectionneurs présents à l'expo, Guy Violland présente son WC54 Dodge, qu'il a remis à neuf.

Le lunévillois, Guy Violland, a donné un bon coup de main à Philippe Sugg pour la réalisation de l'exposition sur la libération de Lunéville. Mieux, il a amené sa propre ambulance qui date de 1944.

Lire la suite...

Une légende passe

Article de septembre 1997

Article de presseLe général Bigeard était à Lunéville, hier. Il a présidé la cérémonie de l'anniversaire de la libération de la cité et ouvert l'exposition attenante à la salle Erckmann.

"Je ne fais partie d'aucun parti. Je ne dois rien à personne". Fidèle à lui-même, le général Bigeard, dernière figure historique en vie, n'a pas perdu, à 81 ans, son sens de l'humour, ni du devoir.

Lire la suite...

Souvenirs de guerre

Article de septembre 1997

Article de presseÉtonnante et riche exposition, dès mercredi prochain, à la salle Erckmann, sur la libération du Lunévillois. 450 photos, des documents inédits, récoltés depuis deux ans par Philippe Sugg, seront présentés au public.

Jamais les Lunévillois n'ont été conviés à admirer une telle richesse de documents photographiques sur la Libération du Lunévillois. Et pour cause: il était impossible de se procurer des pellicules à cette époque. Pourtant, Philippe Sugg, passionné d'histoire et actuellement militaire de carrière au 3e Cuirs, a réussi, à force de patience et d'abnégation, à se procurer ces photos inédites. Pour cela, il n'a pas hésité à écrire au ministère des Armées de tous les pays concernés, ni à frapper à la porte des habitants de chaque village meurtri par la guerre de 39/45.

Lire la suite...