La Bataille de Lorraine

de septembre 1944 à mars 1945

Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre - Winston Churchill

 

La Bataille de Lorraine est une des batailles les plus méconnues de la Seconde Guerre Mondiale. Pourtant elle est l’une des plus importantes et des plus meurtrières…

Eminuit autem inter humilia supergressa iam impotentia fines mediocrium delictorum nefanda Clematii cuiusdam Alexandrini nobilis mors repentina; cuius socrus cum misceri sibi generum, flagrans eius amore, non impetraret, ut ferebatur, per palatii pseudothyrum introducta, oblato pretioso reginae monili id adsecuta est, ut ad Honoratum tum comitem orientis formula missa letali omnino scelere nullo contactus idem Clematius nec hiscere nec loqui permissus occideretur.




 

Abreschwiller

Abreschwiller

La vie des  habitants d’Abreschviller grâce aux souvenirs de ses habitants.

 

Abreschviller était une agglomération de moins de 1300 habitants, remarquablement desservie par les voies de communication :

- une route bien entretenue joignait Sarrebourg, le chef-lieu d’arrondissement, à Abreschviller (15 km.) et se poursuivait jusqu’au Col du Donon (24 km.) et à l’Alsace ;

-la Compagnie des Chemins de Fer d’Alsace-Lorraine avait ouvert, en 1891, une ligne Abreschviller-Sarrebourg avec des arrêts à Vasperviller, Barville, Nitting, Lorquin et La Forge où se joignaient au convoi les wagons venant de Hesse, Hartzviller, Troisfontaines et Vallerysthal avant d’atteindre Imling et Sarrebourg. Aux huit trains journaliers transportant des voyageurs s’ajoutaient des trains de marchandises destinés à desservir les industries locales ;

Lire la suite...

Blâmont avant sa libération

 Blâmont

1er septembre au 18 novembre 1944 - J. Crouzier

Registre des délibérations de la Commune de Blâmont

Séance du 5 décembre 1944

 

Avant d'aborder l'ordre du jour, Monsieur le Maire dit la joie qu'a causé à la population la libération de la Ville de Blâmont, survenue le 18 novembre 1944 dernier après plus de quatre ans d'une dure occupation, dont les derniers jours ont été marqués par un bombardement intensif, qui a détruit ou endommagé tous les immeubles de la Ville, et a causé la mort de 16 personnes, et en a blessé une vingtaine d'autres.

Lire la suite...

Libération de Nancy

Nancy

Témoignage d’une enfant de sept ans:

 

Certains événements précis restent bien imprimés dans ma mémoire, au point de me paraître très récents. C'est comme s'ils dataient d'hier ou d'avant-hier !... Ainsi, je me vois chez ma grand-mère, devant la porte-fenêtre de la petite salle à manger, debout sur une chaise parce que la marquise qui, à hauteur du 1er étage, longe la façade du « Vieux Gourmet » (établissement Louis Dixneuf, 26 rue Saint Georges) m'empêche de bien voir le trottoir d'en face. Or, il s'en passe des choses sur ce trottoir !... Je vois des allemands qui décampent à toute vitesse, descendant la rue Saint Georges.

Lire la suite...

Saint-Clément... 28 août 1944

 

                         Texte écrit par les enfants de Saint-clément en 1999

 

Quand le fer et le feu s'abattent sur le village

Prologue

Vint donc cette seconde guerre mondiale : occupation le 19 juin 1940 qui devait se terminer le 23 septembre 1944, plus de quatre années sous la botte. Et l’on attendait alors, avec beaucoup d’impatience et d’espoir, la libération. Ce siècle avait 44 ans (il y a donc… 45 ans) quand Saint Clément, un certain 28 août 1944, allait connaître « son jour le plus tragique, son jour le plus long ». Car s’éveilla chez nous un volcan nullement naturel, mais dû aux seuls humains en folie, volcan jaillissant brutalement dans le fer et le feu.

Lire la suite...

Libération de Saint-Clément

Saint-Clément

Avant septembre 1944

Les événements exceptionnels qui marquèrent la libération de St Clément commencèrent le 28 août 1944 à 9h00.

Mais bien avant cette date, c'est-à-dire dès que l’énorme poussée alliée se fit sentir sur le front de l’Ouest, un remue ménage caractéristique indiquait nettement un repli général de la Wehrmacht. Nous étions tous pendus à la radio (allié bien entendu) qui annonçait la libération rapide du territoire.

Lire la suite...