La Bataille de Lorraine

de septembre 1944 à mars 1945

Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre - Winston Churchill

 

La Bataille de Lorraine est une des batailles les plus méconnues de la Seconde Guerre Mondiale. Pourtant elle est l’une des plus importantes et des plus meurtrières…

Eminuit autem inter humilia supergressa iam impotentia fines mediocrium delictorum nefanda Clematii cuiusdam Alexandrini nobilis mors repentina; cuius socrus cum misceri sibi generum, flagrans eius amore, non impetraret, ut ferebatur, per palatii pseudothyrum introducta, oblato pretioso reginae monili id adsecuta est, ut ad Honoratum tum comitem orientis formula missa letali omnino scelere nullo contactus idem Clematius nec hiscere nec loqui permissus occideretur.




 

94e Bataillon d'Artillerie Blindé

94e BAB

OFFICIERS

Colonel Alexander Graham
1st Lt Gordon H. Johnson
Lt Colonel Robert M. Parker Jr.
1st Lt John F. Kelly
Lt Colonel Lloyd W. Powers
1st Lt Charles J. LaDue
Major Robert D. Franks
1st Lt Isaac Levy

Major Charles H. Gillens Jr.

1st Lt Sherman R. McGrew

Captain Ralph M. Click
1st Lt Frederick H. Moorby
Captain Thomas J. Cooke
1st Lt Forrest F. Natrop
Captain Jacob Horowitz
1st Lt Bertil W. Nystrom
Captain William M. Lothian
1st Lt Rupert E. Osborne
Captain John H. Merriam
1st Lt Wayne R. Seaman
Captain Harley S. Merrick
1st Lt Harry H. Truitt
Captain George C. Ray Jr.
1st Lt Billy Wood
Captain Leidy R. Reel
1st Lt Darrell G. Wood
Captain Charles E. Temple
1st Lt Russell C. Weber
Captain William E. Walsh
2nd Lt Howard N. Chipman
1st Lt John R. Boas
2nd Lt Lewis S. Dent
1st Lt Herbert L. Bothwell
2nd Lt Marvin L. Jones
1st Lt Roy F. Carson
2nd Lt Norman L. Krupicka
1st Lt Ellsworth B. Chamberlin
2nd Lt John J. Linnell
1st Lt James L. Davis
2nd Lt Francis J. Murphy
1st Lt John C. Dillman
2nd Lt George B. Powell
1st Lt Thomas S. English
2nd Lt James Pruette
1st Lt Amos S. Griffith
2nd Lt William H. Steele
1st Lt Donald E. Guild
2nd Lt Frank J. Vegh
1st Lt Albert Hoffman
CWO Reid C. Bush
 
WOjg Charles L. Wathen

Lire la suite...

Les trois sauveux

Les trois Sauveux

 

Définition du mot « Sauveux » : Vient de source et du latin « sourdre » eau sortant de terre ; jaillir, pour courir à la rivière. En vieux français, la véritable origine du mot « Sauveux » qui voulait dire : l’eau de la source qui se sauve vers la rivière, d’où il nous reste l’expression de « sauveux », dans le dialecte ancestral lorrain.

 

Lire la suite...

L'exode et la libération de Remoncourt

Remoncourt

TEMOIGNAGES oculaires notés par Mme Flavenot de Xousse (voir aussi les extraits de l’Est Républicain, ci-joint en date du 22/10/1988).

 

Le 18 octobre 1944 :

Les allemands font évacuer tout le village. Les hommes valides de 16 à 60 ans sont conduits par camions à Diemeringen (57), village situé à 10 Kms Est de Drulingen, 10 Kms Ouest de la Petite Pierre.

Lire la suite...

Libération d'Ogéviller

Ogéviller 

TEMOIGNAGE D’UN HABITANT D’OGEVILLER

Présenté par Jean-Paul Largentier, Maire.
Extrait du livre : « Ogéviller hier et aujourd’hui ».

 

La fin de la guerre fut pénible. En août, les allemands perdent Paris. Un détachement s’installe au village. La Kommandantur est établie rue de Strasbourg. Elle réquisitionne les hommes pour creuser des tranchées face à Lunéville et un fossé antichars sur la route de Fréménil. Les occupants qui surveillent le travail sont peu enthousiastes et les ouvriers n’avancent guère. Le secrétaire du commandant se disait alsacien (malgré nous). Le dimanche, il tenait l’harmonium à l’église. Le 15 août 1944, il entonna le « sauvez sauvez la France »… à la grande perplexité des assistants qui craignaient un piège.

Lire la suite...

Fréménil

Fréménil 

Morts pour la France

Le monument aux morts de Fréménil a été érigé après la 1ére Guerre Mondiale et concrétise le voeu de la paroisse de Fréménil du 17 mars 1918. Il annonce 8 morts pour la guerre 1914-1918 et 11 morts pour le conflit 1939-1945. Evoquons la 2éme guerre mondiale en nous attachant plus spécialement à la seconde liste.

Lire la suite...