La Bataille de Lorraine

de septembre 1944 à mars 1945

Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre - Winston Churchill

 

La Bataille de Lorraine est une des batailles les plus méconnues de la Seconde Guerre Mondiale. Pourtant elle est l’une des plus importantes et des plus meurtrières…

Eminuit autem inter humilia supergressa iam impotentia fines mediocrium delictorum nefanda Clematii cuiusdam Alexandrini nobilis mors repentina; cuius socrus cum misceri sibi generum, flagrans eius amore, non impetraret, ut ferebatur, per palatii pseudothyrum introducta, oblato pretioso reginae monili id adsecuta est, ut ad Honoratum tum comitem orientis formula missa letali omnino scelere nullo contactus idem Clematius nec hiscere nec loqui permissus occideretur.




 

Pak 43

 

 

Nationalité: Allemagne

 

Fonctionnement: coup par coup

 

Calibre: 88 mm

 

Cadence de tir: 12 coups par minute

 

Vitesse initiale: 1 130 m/s

 

Perforation: 184 mm à 2000 m

 

Poids: 4 750 kg

 

Longueur: 6,61 cm

 

Portée efficace: 15 100 m

 

 

 

 

Description :

La société Krupp fabrique à partir de 1943, un canon de 88 mm plus simple et à moindre coût que le Flak 36.

 

Le PAK 43 a un système de culasse semi-automatique et un affut pivotant surbaissé. Il possède aussi une mise à feu électrique avec coupe circuit en cas d’incendies car il produit des étincelles.

 

L’industrie allemande a cependant des difficultés à le produire en grande quantité. En effet les bombardiers alliés perturbent sans cesse leur rythme de production.

 

 

 

Nebelwerfer de 28cm et 32cm

 

Nationalité: Allemagne

 

Fonctionnement: coup par coup

 

Calibre: 280 mm et 320 mm

 

Cadence de tir: 8 coups en 15 secondes

 

Poids: 82,2 kg et 79 kg pour la munition 

 

Longueur: 119 cm et 128 cm pour la munition

 

Portée efficace: 2138 m et 2028 m

 

 

 

Description :

La mise en service dans l’armée allemande des roquettes de 28 et 32 cm précède celle des roquettes de 15 cm. Les premières d’entre elles sont livrées en 1940.

 

Ces deux types de roquettes partagent le même modèle de moteur, mais diffèrent par la nature  de leur charge. Elles se présentent toutes deux sous une forme originale, volumineuse et peu aérodynamique, mais elles sont armées d’une charge puissante.

 

Elles sont livrées aux unités dans des emballages de transport en bois, ou packkiste. Ces caisses font fonction de rampes de lancement et sont équipés de simples pieds montés à l’avant pour effectuer un grossier pointage. Elles sont transportées sur un char de type SDKFZ 251 ou sur remorque de tir.

 

 

 

 

Nebelwerfer 41 de 15cm

 

Nationalité: Allemagne

 

Fonctionnement: coup par coup

 

Calibre: 150 mm

 

Cadence de tir: 6 coups en 10 secondes

 

Poids: 31,8 kg pour la munition 

 

Longueur: 97,9 cm pour la munition

 

Portée efficace: 7000 m

 

 

 

 

 

Description :

Principal lanceur de fusée de l’armée allemande, le Nebelwerfer 41 tire six roquettes sur une portée de 7 km.

Ses six lanceurs sont des tubes métalliques grossièrement disposés en cercle et installés sur un affût de canon antichar Pak 35/36 de 3,7 cm transformé.

La mise à feu s’effectue électriquement, un tube après l’autre, dans un ordre déterminé.

 

Les roquettes sont tirées en masse, par batterie de 12 lanceurs ou plus, afin d’atteindre une zone d’abattage maximum. En outre, la puissance explosive des charges est telle que le Nebelwerfer est particulièrement redouté pour ses effets dévastateurs.

 

 

Nebelwerfer 42

 

Nationalité: Allemagne

Fonctionnement: coup par coup

Calibre: 210 mm

Cadence de tir: 5 coups en 10 secondes

Poids: 109 ,55 kg pour la munition 

Longueur: 125 cm pour la munition

Portée efficace:7900 m

 

 

 

 

 

 

 

Description :

Devant le succès des roquettes de15 cm, les Allemands décident de fabriquer une roquette plus importante : une munition de210 mmconçue en 1941.

 

Comme pour le Nebelwerfer 41 de15 cm, le système de mise à feu est électrique. Une fois les munitions chargées dans le tube, les servants s’éloignent à distance de sécurité, et l’un d’eux met en œuvre le commutateur.  Toutes les roquettes partent alors l’une après l’autre.

 

L’armée américaine, estimant que cette nouvelle arme dépasse toutes celles inventées par ses ingénieurs, décident d’en rapporter quelques exemplaires après la guerre, afin de les étudier et de les copier.

 

Grenade MK II

Par Christophe Sugg, Alexa Stef et Audrey Brunias

Nationalité: USA

Poids de la grenade:0,59 kg

Poids de la charge:0,14 kg

Longueur: 14 cm

Portée efficace:45 m

 

 

Description :

Les soldats US utilisent de nombreux types de grenades à main, mais pendant la seconde Guerre Mondiale,  la grenade à fragmentation Mark II est  la plus employée par les G.I.’s.

 

De forme ovoïde et en acier, la Mark II a une enveloppe quadrillée afin de produire davantage d’éclats lorsqu’elle explose.

Normalement, la charge de cette grenade est du TNT, mais comme les stocks sont très bas au début de la guerre, beaucoup des premières Mark II ont une charge à base de nitroglycérine.

 

Le délai d’amorçage va de 4 à 4,8 secondes. Le rayon létal est de 5 à10 mètres, mais les éclats peuvent être mortels sur un rayon d’environ 45 mètres.

La portée moyenne d’un lancer étant de 30 à 35 mètres, les soldats ont  l’ordre de garder la tête baissée jusqu’à ce que la grenade explose.