La Bataille de Lorraine

de septembre 1944 à mars 1945

Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre - Winston Churchill

 

La Bataille de Lorraine est une des batailles les plus méconnues de la Seconde Guerre Mondiale. Pourtant elle est l’une des plus importantes et des plus meurtrières…

Eminuit autem inter humilia supergressa iam impotentia fines mediocrium delictorum nefanda Clematii cuiusdam Alexandrini nobilis mors repentina; cuius socrus cum misceri sibi generum, flagrans eius amore, non impetraret, ut ferebatur, per palatii pseudothyrum introducta, oblato pretioso reginae monili id adsecuta est, ut ad Honoratum tum comitem orientis formula missa letali omnino scelere nullo contactus idem Clematius nec hiscere nec loqui permissus occideretur.




 

Luger P08

 

 

Nationalité: Allemagne

Fonctionnement: semi-automatique

Calibre: 9 mm parabellum

Vitesse initiale: 381 m/s

Capacité: chargeur éjectable de 8 cartouches

Poids:0.887 kg

Longueur: 22,2 cm

Portée efficace:30 m

 

 

Description :

Actuellement connu sous le nom de « Luger », ce pistolet est un projet élaboré par Hugo Borchardt en 1893. Ensuite George Luger  perfectionnera l’arme et la mettra en fabrication (d’où son nom).

 

L’armée suisse l’adopte en 1900 en calibre7,65 mmet par la suite de nombreux autres pays suivront.

Pas moins de 2 millions d’exemplaires du P 08 sont produits sous 35 variantes principales.

 

En 1908, l’armée allemande adopte le Luger et le rebaptise « P 08 ». Il demeurera l’arme réglementaire jusqu’en 1938, date de création du P 38.

 

Le P 08 est doté d’un fonctionnement complexe à levier-rotule qui laisse pénétrer la poussière. Cela a pour conséquence d’enrailler le mécanisme et d’encrasser l’arme.

Mais en pratique ces inconvénients potentiels ne nuisent pas à sa remarquable robustesse.

 

L’arrêt de sa production et son remplacement par le P 38 s’expliquent par son temps de fabrication et la demande trop importante en ressources. Son entretien exige lui aussi beaucoup trop de pièces de rechanges difficiles à obtenir surtout en temps de guerre.

 

A la fin de 1942, les derniers exemplaires sortent des usines de production.

 

Walther P38

 

Nationalité: Allemagne

Fonctionnement: semi-automatique

Calibre: 9mm parabellum

Vitesse initiale: 350 m/s

Capacité: chargeur éjectable de 8 cartouches

Poids:0,96 kg

Longueur: 21,3 cm

Portée efficace:30 m

 

Description :

Fabriqué en 1939, le Walther P 38 remplace peu à peu le Luger P 08 comme arme de poing standard de l’armée allemande.

Sa fabrication est plus rapide et facile que celle du Luger dont la conception remonte au siècle précédent.

 

Le P38 est une arme à feu à double action : après avoir armé et chargé, on peut ramener son chien en position, puis le réarmer n’importe quand avant d’appuyer sur la détente. Néanmoins, dans les situations d’urgence, il  suffit d’appuyer sur la détente pour armer le chien et tirer.

 

A la fin de la guerre, on comptera plus d’un million de P 38 en circulation.

 

En 1957, Walther relancera la production du P 38 mais dans une version légèrement allégée. Ce nouveau modèle sera utilisé dans l’armée allemande comme arme de point sous le nom de P 1, jusqu’en 1980.

Malgré tout, le P 38 restera en service dans de nombreux pays jusqu’en 1990.

 

 

Mauser 98 K

 

Nationalité: Allemagne

Fonctionnement: coup par coup

Calibre: 7,92mm

Vitesse initiale: 745 m/s

Poids:3,9 kg

Capacité: magasin fixe de 5 cartouches

Longueur: 111 cm

Portée efficace:550 m

 

 

Description :

Le Mauser 98, créé en 1898, est l’archétype de la plupart des fusils coup par coup construits au XXe siècle. Il sert de modèle, notamment,  pour la conception du fusil américain Springfield modèle 1903.

La cartouche Mauser de7,92 mm, introduite en 1888, est encore très exploitée aujourd’hui.

 

Reconnu pour sa qualité et ses performances par l’armée allemande, il est présent durant les deux conflits mondiaux sous plusieurs variantes.

  

La Karabiner98 est plus courte d’environ15 cmqu’un fusil normal. Elle équipe la plupart des fantassins allemands pendant la seconde Guerre mondiale.

 

 

Gewehr 41

 Par Christophe Sugg, Alexa Stef et Audrey Brunias

Gewehr 41Nationalité : Allemagne

Fonctionnement : semi-automatique

Calibre : 7,92 mm

Vitesse initiale : 776 m/s

Capacité : magasin fixe de 10 cartouches

Poids : 5,06 kg

Longueur : 112 cm

Portée efficace : 550 m

 

Description :

En 1940, l’Allemagne se rend compte de la nécessité de posséder un fusil semi-automatique. L’industrie reçoit donc un cahier des charges afin d’en produire un. Les firmes Walther et Mauser présentent deux projets tout à fait comparables.

Ceux-ci exploitent un principe de fonctionnement connu sous le nom de « Bang »,d’après son inventeur danois. Les gazes, prélevés au niveau de la bouche du canon, repoussent un piston dont le mouvement assure les opérations de chargement.

Après les essais sur le terrain, le modèle Mauser est jugé inutilisable et retiré. Il laisse le champ libre au projet Walther, qui devient le Gewher 41W de 7,92 mm.

 

Gewehr 43

Par Christophe Sugg, Alexa Stef et Audrey Brunias

Nationalité: Allemagne

Fonctionnement: semi-automatique

Calibre: 7,92 mm

Vitesse initiale: 745 m/s

Capacité: Chargeur amovible de 10 cartouches

Poids:4,40 kg

Longueur: 111 cm

Portée efficace:550 m

 

 

Description :

L’armement allemand est très hétéroclite et souvent reconnu pour sa performance.

 

En 1943, le Gewehr 43 est créé. Ce fusil semi-automatique avec un chargeur de 10 cartouches, est considéré comme une arme supérieure au fusil US Grand.

Les unités pourvues de cette nouvelle arme, apprécient notamment sa facilité d’approvisionnement

 

En 1944, toutes sortes de matériaux sont utilisées pour sa fabrication (contre-plaqué, plastique…). Un modèle encore plus simple est réalisé : le Karabiner 43.