La Bataille de Lorraine

de septembre 1944 à mars 1945

Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre - Winston Churchill

 

La Bataille de Lorraine est une des batailles les plus méconnues de la Seconde Guerre Mondiale. Pourtant elle est l’une des plus importantes et des plus meurtrières…

Eminuit autem inter humilia supergressa iam impotentia fines mediocrium delictorum nefanda Clematii cuiusdam Alexandrini nobilis mors repentina; cuius socrus cum misceri sibi generum, flagrans eius amore, non impetraret, ut ferebatur, per palatii pseudothyrum introducta, oblato pretioso reginae monili id adsecuta est, ut ad Honoratum tum comitem orientis formula missa letali omnino scelere nullo contactus idem Clematius nec hiscere nec loqui permissus occideretur.




 

Libération de Frémonville

Frémonville

par Victor Colin

Vendredi 18 novembre 1944

 Il pouvait être 15h30, la bataille faisait rage. Des tirs d’artillerie ponctuaient des rafales d’armes automatiques venant du Sud du village et l’on devinait que nos libérateurs approchaient.

On savait aussi que deux chars allemands allaient et venaient entre l’obstacle anti-char et l’église, le plus souvent embusqués dans des granges.

Des grenadiers se terraient dans les caves et dans deux petits blockhaus, vestiges de la 1ère Guerre Mondiale, plus pressés de se protéger que de riposter, l’un d’entre eux portant visiblement un fanion de la Croix Rouge. D’autre part, un gradé allait et venait dans la maison de mes parents. Il donnait l’impression d’être très inquiet.

Lire la suite...

La bataille de Moncel-lès-Lunéville

Moncel-lès-Lunéville

Quelque part en France, 16 janvier 1945

Chère Famille:

Maintenant que je suis sur le chemin du retour, je peux vous parler de quelques-unes des batailles dans lesquelles la compagnie G a été engagée sans causer à vous soucier de ma sécurité. De peur de vous être préoccupé par la censure, permettez-moi de commencer en vous assurant que ce qui est décrit en détail ici a eu lieu il y a plusieurs mois, à des centaines de kilomètres de là où sont nos troupes maintenant, les règles de sécurité ne s'appliquent plus.

Lire la suite...

137e compagnie d'ordonnance

A Lunéville du 13 novembre 1944 au 29 mars 1945

La première étape en Europe pour notre compagnie était donnée pour  la  ville  de  Metz. Cependant notre itinéraire a été changé pour Lunéville, car l’armée américaine avançait plus vite que prévu. Nous avons découvert ce changement lorsque nous sommes arrivés à Dijon à la fin de notre seconde journée sur la route, bien qu'il y ait déjà eu des rumeurs de changement lors de notre première nuit à Vienne.

Lire la suite...

Une ville française commémore un pilote du 359e FG

Extraits de Charlotte Baldridge

Pilote 359e

Elle se souvient  de la forte étreinte de son grand frère, quand il est parti pour la guerre. Ils ont ri, agitèrent les mains en signe d’au revoir quand le bus a quitté la gare. Patricia Ross de Gastonia, Caroline du Nord, n’avait que 6 ans en 1943, mais tous les détails sont gravés dans sa mémoire. Elle voyait son frère, le Lt Ferris Suttle Jr 369e pour la dernière fois.

Lire la suite...

La Bataille de Juvelize

La Bataille de Juvelize

21 juin 1940

L’armistice est signé, mais, dès le 18 juin 1940, dans certains secteurs, des unités allemandes, arborant le drapeau blanc, se font livrer, sans coup férir, par les français les positions qu’ils tiennent.

Juvelize, derrière la ligne Maginot, a échappé au début de la guerre et ce n’est que le 14 juin 1940 que les « stukas » allemands ont commencé à bombarder la ligne Maginot en particulier le secteur de la Sarre.

Le PC du général Hubert se trouve à Vic sur Seille.

Lire la suite...