La Bataille de Lorraine

de septembre 1944 à mars 1945

Flavigny: la bataille du pont

Prise du pont par le 2e bataillon du 134e Régiment d’Infanterie, le 10 et 11 septembre 1944

texte d’Audrey Brunias,
d’après les travaux de recherche de l’adjudant-chef Philippe Sugg

Emplacement: Pont de Flavigny

Monument de FlavignyAu matin du 10 septembre 1944, la 35e Division d’Infanterie américaine est postée sur les hauteurs Ouest de la Moselle. Deux de ses régiments sont désignés pour traverser la rivière le lendemain : le 137e RI à droite et le 134e à gauche.

Dans son avance, le 134e RI aperçoit un pont encore intacte près de Flavigny. L’armée américaine ne peut pas passer à côté d’une telle occasion : une route directe vers Nancy s’ouvre à elle!

Le Général Baade donne alors l’autorisation au Colonel Bulter B. Miltonberger, commandant du 134e RI, de passer ce pont avec ses troupes.

Le 2e Bataillon commence son franchissement à partir de 19h00, après avoir essuyé un important accrochage avec les forces allemandes. Il réussit à prendre le pont mais la situation se renverse à leur arrivée sur l’autre rive.

 En effet, les chars prévus en renfort n’arrivent toujours pas et les Allemands commencent à pilonner le secteur grâce à leur aviation et leur artillerie installée dans la campagne alentour.

Le 2e Bataillon se retrouve isolé sur la rive ennemie et doit faire face à l’infanterie du 104e Régiment de la 15e Panzer Grenadier Division.

Sans réussir à détruire le pont, les forces allemandes vont causer de sérieuses pertes aux Américains

 

La tentative de prise du pont de Flavigny est donc un échec total. Les Américains perdent la quasi-totalité d’un bataillon soit environ 1000 hommes, morts ou faits prisonniers.

Les derniers prendront la fuite en traversant la Moselle à la nage et en abandonnant sur place matériels et camarades.