La Bataille de Lorraine

de septembre 1944 à mars 1945

Viombois: Mémorial de la ferme

texte de Sophia Lahik

Emplacement: Viombois 

Mémorial de la ferme de Viombois

Les vestiges de cette ferme se trouvent entre Vacqueville et Neufmaisons, à proximité de la D168.

Elle est le théâtre de sanglants combats entre huit cents maquisards du GMA (Groupe Mobile d'Alsace) - Vosges, créé par d'Ornant et Marceau, et les forces allemandes, le 4 septembre 1944.

Les maquisards sont regroupés dans la forêt afin d'attaquer le camps du Struthof. C'est là qu'une dizaine des leurs ont été massacrés dans la nuit du 1er au 2 septembre 1944 et que d'autres sont déportés en direction des camps allemands.

Ils attendent à la ferme de Viombois un parachutage d'armes prévu pour la nuit suivante. Mais les allemands les encerclent très vite.

Sous le commandement de René Ricatte, alias le Lieutenant Jean Serge, ils font face à l'ennemi. Ils sont inférieurs en nombre, mal équipés, mal entraînés face à une armée solidement armée et expérimentée. Cependant ils réussissent quand même à rompre l'encerclement et l'armée allemande doit se résigner à battre en retraite.

Dans la  bataille, cinquante-sept maquisards sont tombés pour la liberté de la France. La région connaîtra de dures représailles de la part, notamment, de la Gestapo après la bataille de Viombois.

Les ruines de la ferme sont aménagées en mémorial. Plusieurs plaques ainsi qu'un obélisque sont là pour rappeler cet évènement tragique.

 


Agrandir le plan