La Bataille de Lorraine

de septembre 1944 à mars 1945

Ogéviller: la Libération - monument en mémoire du Lieutenant Rencker

 Texte d'Audrey Brunias,
d'après les travaux de recherche de l'adjudant-chef Philippe Sugg

Monument d'Ogéviller en mémoire du LTN Rencker Edmond, mort le 2 novembre 1944 La libération n’épargne pas le village d’Ogéviller qui se transforme en ligne de front durant deux mois. Les occupants voyant l’avancée des forces alliées mettent les villageois à contribution de leur défense. Ils réquisitionnent les hommes pour creuser des tranchées face à Lunéville et un fossé antichar sur la route de Fréménil. En outre, l’augmentation des actions résistantes alarme la milice qui sait que des habitants ont remis les plans défensifs allemands aux alliés. Elle procède donc à des contrôles et à des intimidations, en particulier après l’attaque de la ferme de Viombois et la rafle de Pexonne. La tension et la peur sont plus palpables en ce début de septembre 1944.

Le 20 septembre 1944, le bruit des canons, notamment de la 2e DB, se fait de plus en plus fort. La ville est bientôt bombardée. Le 3 octobre 1944, les forces allemandes ordonnent l’évacuation du village avant 15h00.

Le village finit par se faire libérer par la division blindée de Leclerc le 5 novembre 1944. La population ne rentrera qu’à partir du 17 pour retrouver une commune détruite à 70% et occupée, cette fois, par les Américains.

Parmi ces libérateurs de la 2e DB, se trouve le Lieutenant Rencker Edmond, appartenant au 13e Bataillon de Génie de la division.

Pour permettre aux chars d’avancer dans l’offensive, les pièges antichars posés par les Allemands doivent être désamorcés. Il est donc dans l’obligation de déminer de larges terrains, comme par exemple près d’un ruisseau. Les mines ciblées sont des Riegel mines, engins explosifs et antichars de 10 cm sur 80 de longueur. Le lieutenant fait pourtant la faute de les entasser les unes sur les autres… ce qui  provoque une explosion.

Il meurt ainsi le 2  novembre 1944…  

Le monument, qui date des années 1990, va être refait par la mairie du village dans les années qui viennent.


Agrandir le plan