La Bataille de Lorraine

de septembre 1944 à mars 1945

Équipement allemand

Panzerfaust

 

Nationalité: Allemagne

 

Fonctionnement: lance roquettes avec amorçage à percussion

 

Calibre: 44 mm

 

Cadence de tir: usage unique

 

Poids: 5 à 7 kg

 

Longueur: 104 cm

 

Pénétration: 240 mm

 

Portée efficace: 30, 60 et 100  m

 

 

Description :

A l’instar du bazooka américain, le Panzerfaust « poing des chars » est une arme simple  mais capable de délivrer des coups puissants.

Au cours de la guerre, plusieurs modèles voient le jour, mais tous sont constitués d’un tube d’acier contenant la charge propulsive.

Le dernier de ces lances roquettes sorti des chaînes de production est le Panzerfaust 100.

 

On allume la charge par percussion de la même façon que pour les cartouches de plus petit calibre (les lances roquettes Bazooka et Panzerschreck ont quant à eux un amorçage électrique).

L’explosion de la charge propulse une roquette antichar de 44 mm à charge creuse. Dés que la roquette sort du tube, des ailettes métalliques se déploient pour stabiliser son vol.

 

Les premiers modèles ont une portée limitée d’environ 30 mètres mais peu à peu elle passe à 60 puis à 100 mètres.

Les Allemands feront une hécatombe de chars alliés notamment dans les forêts lorraine, où la visibilité des blindés est réduite. Beaucoup d’équipages s’apercevront de la présence de Panzerfauts seulement après être touchés.