La Bataille de Lorraine

de septembre 1944 à mars 1945

Saint-Avold: Cimetière américain

La plus grande nécropole militaire américaine d’Europe

 texte d’Audrey Brunias,
d’après les documents de l’adjudant-chef Philippe Sugg

Emplacement: Saint-Avold

Cimetière américain de St-Avold

La ville de Saint-Avold est libérée le 27 novembre 1944 par la 80e Division d’Infanterie appartenant à la 3e Armée américaine, commandée par le Général Mc Bride.

Choisie pour sa proximité avec les lieux de bataille et pour son réseau de communication, la ville accueille une première nécropole à partir du 16 mars 1945. L’Etat français fait don aux États-Unis d’un ancien terrain de manœuvre du 18e Régiment de Chasseurs de 46 hectares.

A partir de mars 1947, des travaux d’aménagements sont lancés pour accueillir l’actuel cimetière. Les corps sont transférés dans leur nouvelle demeure au cours de l’année 1948.

Le complexe funéraire est conçu par le cabinet Murphy et Locraft de Washington. Il est inauguré officiellement le 19 juillet 1960.

10 486 soldats américains y reposent dont 151 soldats inconnus et 11 femmes. 444 noms de soldats disparus sont gravés sur l’esplanade.

Les stèles tombales sont en marbre blanc et sont regroupées en neuf sections classées de A à K. Chaque pierre porte le nom du soldat, son régiment, son lieu d’origine et sa date de décès.

Une imposante chapelle mémorial de plus de 20 mètres de haut est érigée au centre du cimetière. Sa forme cubique et sa sobriété renforce le sentiment de recueillement.

Sculptée par Walter Kirkland Hancock, elle abrite des vitraux de Saint-Gobain et une gigantesque statue du martyr Saint Nabor. 

A l’intérieur, le visiteur est frappé par la présence de personnages bibliques et mythologiques comme le « Guerrier Vaillant », le roi David et Arthur, l’empereur Constantin et enfin Georges Washington. Les autres murs sont recouverts de cartes, de Pierre Bourdelle et Georgette Pierre, représentant le débarquement et les différentes batailles.

La nécropole est un lieu de recueil pour toutes les familles mais aussi un lieu de rassemblements patriotiques. Chaque année depuis 1946, est célébré le Mémorial Day. Des anniversaires comme le 60e de la libération de Saint-Avold sont l’occasion de manifestations impressionnantes.