Reillon - Cimetière franco-allemand

 texte d'Audrey Brunias,
d’après les travaux de recherche de l’adjudant-chef Sugg

 Emplacement: Reillon

Cimetière de Reillon

Le cimetière de Reillon accueille des sépultures de soldats allemands et français. Autrefois séparées par une haie végétale, les deux carrés sont réunis en 1976. 

Il contient 6 679 corps des deux nationalités, victimes d’un des deux conflits mondiaux : 882 tombes et 367 morts dans les fosses communes du côté français, ainsi que 969 morts allemands et 1873 âmes dans 2 fosses communes.

Concernant la seconde Guerre Mondiale, 2 586 soldats allemands sont inhumés, aux côtés de deux français. Au début, les morts allemands sont dans les environs de Reillon mais sont déplacés après 1924 et la dissolution des petits cimetières d’Amenoncourt, Badonviller, Baccarat, Blâmont, Bionville et Leintrey. Le même processus de regroupement des défunts se verra après 1945.

Entre 1961 et 1963, des travaux horticoles sont entrepris. Les tombes comportent des stèles en pierres venues d’Allemagne. Le 17 août 1963, on inaugure un monument pour les morts de 1870-71.

Tous les ans, une cérémonie y est célébrée pour le 1er novembre, en l’honneur de toutes les victimes des deux guerres.