La Bataille de Lorraine

de septembre 1944 à mars 1945

Objectif de l'opération déminage: enlever 1000 engins de guerre non explosés

Article du 16 octobre 1974

Article de presseL'objectif que s'est fixé la section "repérage et déminage" des équipes de secours de la protection civile de mettre hors d'état de nuire 1.000 engins de guerre non explosés, est en bonne voie. En effet, depuis six mois environ déjà plus de 450 engins de guerre de tous calibres non explosés ont été repérés dans la région lunévilloise, ceci grâce au concours bénévole de tout un ensemble de personnel.

Ces jours-ci, à titre d'exemple les sous-officiers Perret et Maillet, du 30e GC de Lunéville ont découvert à proximité d'Emberménil neuf obus de mortier de 80 mm et un obus de 75 mm. D'autres découvertes de ce genre, toujours dangereuses, ne sont pas rares en ces lieux où la guerre a cruellement sévi. Une consigne à chacun d'entre vous, adultes ou enfants:

"Si vous trouvez un engin de ce genre, surtout, n'y touchez pas".

Il vous appartiendra ensuite de prévenir sans plus tarder la mairie de l'endroit après avoir bien repéré le lieu de la découverte. Vous pouvez aussi avertir la brigade de gendarmerie la plus proche, ou les équipes de secours de l'UNPC, 115, rue d'Alsace à Lunéville. Le ramassage des engins dangereux sera organisé dans les meilleurs délais en collaboration avec les spécialistes du déminage du service national de la Protection Civile.